Compétence

Vous souhaitez entreprendre un audit fin de garantie décennale ? Pour ce faire, vous pouvez vous adresser à l’équipe COSSATURE. Etant spécialisés dans le diagnostic et le BTP, nous sommes effectivement en mesure de contrôler l’état de votre construction. En l’occurrence, nous vérifierons que l’ouvrage ne présente aucun désordre et aucune pathologie susceptible d’en créer.

A savoir, nous possédons de nombreuses références dans le domaine. Vous pouvez ainsi nous accorder toute votre confiance. Pour toute demande, contactez-nous sans plus attendre !

Zoom sur la garantie décennale

Comme vous le savez sans doute, tout constructeur est actuellement soumis à une obligation de garantie décennale. Cela inclut les lotisseurs, promoteurs immobiliers, entrepreneurs, maîtres d’œuvre, architectes, bureaux d’étude, etc. Plus généralement, tout acteur impliqué dans la construction d’un ouvrage neuf ou existant doit posséder cette garantie. Précisons d’ailleurs que cela concerne également les entreprises étrangères, qui travaillent sur le territoire français.

A savoir, la garantie décennale couvre pendant 10 ans les vices ou dommages de construction affectant la solidité de l’ouvrage et de ses équipements ou le rendant inhabitable voire impropre à l’usage initialement prévu. L’apparition de fissures ou encore un défaut d’étanchéité entrent par exemple dans ce cadre.

Audit fin de garantie décennale : des enjeux importants

Couramment, certains propriétaires font faire un audit fin de garantie décennale. En l’occurrence, même en l’absence de désordre apparent, cette démarche a pour objectif d’identifier d’éventuelles pathologies naissantes. Et en cas de pathologie détectée, cela permet de faire marcher la garantie décennale du constructeur, avant que celle-ci n’expire.

Pour information, il convient de faire très attention aux délais. En cas de pathologie ou désordre avéré, vous devez absolument initier votre action judiciaire avant l’expiration de la garantie décennale. En effet, une fois ce délai dépassé, vous n’aurez plus aucun recours hormis une action à l’amiable, vous laissant suspendu au bon vouloir de votre prestataire. Dans ce contexte, calculez donc bien le délai à partir de la date de réception de l’ouvrage et agissez à temps !

Pour mener un audit fin de garantie décennale, vous pouvez vous adresser à COSSATURE. Contactez-nous pour toute demande !

COSSATURE : de nombreuses références dans le domaine

Vous avez l’intention d’engager une entreprise spécialisée en matière d’audit fin de garantie décennale ? Sachez alors que nous avons réalisé cette mission à plusieurs reprises.

Le syndic de copropriété « FIGA » nous a par exemple sollicité en 2018 pour une telle prestation. En l’occurrence, nous avons œuvré sur un centre commercial, situé à Saint Léonard. Notre mission consistait à relever l’ensemble des anomalies et pathologies susceptibles d’affecter la solidité du centre commercial ou pouvant le rendre impropre sa destination. Autrement dit, nous devions identifier les désordres entrant dans le champ de la garantie décennale.

Pour ce faire, nous avons donc procédé en plusieurs étapes. Ainsi, nous avons commencé par des inspections visuelles détaillées des éléments du clos et couvert. Ensuite, nous nous sommes attardés sur les éléments structurels porteurs horizontaux et verticaux. À la suite de ces auscultations, notre équipe a contrôlé l’état des ouvrages de VRD. Enfin, selon les informations récoltées lors de notre audit fin de garantie décennale, nous avons rédigé un rapport complet et détaillé.

Vous souhaitez nous confier une mission similaire ? Adressez-vous donc sans hésiter à notre équipe, experte dans le domaine ! Découvrez également nos autres prestations telles que télévisée des réseaux d’assainissement ou encore le calcul des capacités portantes. 

Une intervention sur tout type de construction

Vous voulez faire appel à notre expertise BTP en matière d’audit fin de garantie décennale ? Sachez alors que nous intervenons sur tout type d’ouvrage. Cela inclut les bâtiments résidentiels, les bureaux, les centres commerciaux, les bâtiments industriels, les centres de loisirs ou encore les complexes hôteliers. Bien évidemment, notre équipe travaille aussi sur les ouvrages publics : hôpitaux, écoles, bâtiments universitaires, etc.

Ainsi, nous mettons notre savoir-faire au service des professionnels, des collectivités et des particuliers. Pour toute demande, prenez donc contact avec notre équipe !

Audit fin de garantie décennale

Le déroulement d’un audit

Vous vous demandez comment se déroule un audit fin de garantie décennale ? Notez alors que cette opération se décompose en plusieurs phases. Dans certains cas, cette mission se résumera à une inspection visuelle des différents éléments de la construction.

En revanche, certains contextes vont exiger un examen approfondi incluant notamment divers sondages non destructifs et destructifs. Dans tous les cas, un rapport détaillé vous sera remis à la fin de l’audit fin de garantie décennale.

L’objectif d’un audit fin de garantie décennale

Comme évoqué, la finalité d’un audit fin de garantie décennale est de détecter les éventuelles anomalies ou pathologies susceptibles de compromettre la solidité de la construction ou pouvant la rendre impropre à son usage prévu.

Des désordres sont visibles ? L’objectif sera alors de tous les répertorier pour exiger auprès du constructeur les réparations qui s’imposent.

L’inspection visuelle de la construction

Vous l’avez compris : l’inspection visuelle représente la première étape d’un audit fin de garantie décennale. Cette opération consiste à examiner l’état de la construction : éléments porteurs, éléments du clos et couvert, etc.

Pour préciser, une telle auscultation s’effectue à l’œil nu, sans aucun équipement. L’ingénieur en charge de l’opération pourra toutefois être équipé d’un appareil photo, afin de prendre des clichés des éventuels désordres détectés.

Réalisation de sondages non destructifs et destructifs

Si l’inspection visuelle révèle la présence de désordres, divers sondages devront probablement être prévus. Pour préciser, ceux-ci peuvent s’avérer non destructifs ou destructifs. Quels que soient les sondages nécessaires, notez que notre équipe possède le savoir-faire et le matériel pour les exécuter.

Les sondages non desctructifs

Lors d’un audit fin de garantie décennale, divers essais non destructifs peuvent ainsi être entrepris. Cela inclut notamment le contrôle par géoradar GSSI, le sondage par Ferroscan ou encore des essais au scléromètre.

En l’occurrence, un géoradar GSSI incarne un appareil de haute précision permettant d’étudier un ouvrage en béton et son ferraillage. Capable de localiser des armatures métalliques jusqu’à 40 centimètres de profondeur, cet équipement pourra ainsi nous servir à cartographier les aciers enfouis dans les poutres, poteaux et dallages.

En parallèle, le Ferroscan nous permettra également d’obtenir des informations quant aux armatures métalliques de la structure. Plus précisément, cet appareil nous fournira une imagerie 2D et 3D de manière instantanée. Ainsi, nous pourrons connaître la position des aciers et leurs dimensions, selon une marge d’erreur acceptable. Très facile à utiliser, cet équipement s’avère quasi incontournable pour les diagnostics de structure.

Enfin, les sondages au scléromètre servent à mesurer le degré de résistance du béton. Un tel essai se fait grâce à un petit appareil capable de projeter une bille d’acier sur la surface étudiée. En fonction de la nature du rebond, celui-ci pourra cerner les caractéristiques du béton.

Les sondages destructifs

Si les sondages non destructifs permettent de récolter bon nombre d’informations sur une construction, ils ne suffisent pas nécessairement. En effet, ceux-ci doivent parfois s’accompagner d’essais destructifs. Grâce à un équipement adéquat, notre équipe est parfaitement capable de mener à bien ce genre d’opération.

En l’occurrence, si la situation l’impose, nous pourrons réaliser des prélèvements de matière par carottage. Des normes existant en la matière, nous prendrons le soin de scrupuleusement les respecter. De plus, notez que nous ferons attention aux zones ciblées pour ne pas affecter la solidité de la structure. Enfin, après le carottage, notre équipe prendra le temps de reboucher les trous occasionnés. Pour information, un tel prélèvement de matière sert ensuite à faire des essais en laboratoire : essai à la traction, à la compression, etc.

Au-delà des carottages, des sondages pourront être entrepris à l’aide d’un burineur. Un tel appareil permettra notamment une mise à nu temporaire des aciers afin de vérifier leur état réel et leur diamètre. A savoir, cette opération s’avère indispensable en cas de doute par rapport aux armatures métalliques.

Essais en laboratoire

Après les sondages, divers essais en laboratoire pourront être effectués. Cela pourra inclure des essais à la traction, à la compression ou encore des essais de carbonatation. La liste s’avère bien évidemment non exhaustive. Le but de telles analyse sera de déterminer avec précision les caractéristiques et l’état du béton de la construction.

Analyses et calculs

Par rapport à toutes les données récoltées, notre équipe pourra mener une analyse pousser et si besoin une vérification de la capacité portante de la structure. Cette démarche pourra également permettre de justifier les différents désordres observés sur la construction.

Edition d’un rapport technique

La rédaction d’un rapport technique détaillé constituera la dernière étape de notre audit fin de garantie décennale. Ce document complet recensera tous les éventuels désordres ou pathologies détectés. De même, celui-ci présentera une série de recommandations pour y remédier.

Comme vous l’imaginez, dans le cadre d’une action en justice, ce rapport jouera un rôle essentiel pour obtenir les réparations appropriées auprès du constructeur.

Vous voulez engager notre équipe pour un audit fin de garantie décennale ? Contactez-nous !

Désordres et pathologies : comment agir auprès du constructeur ?

L’audit fin de garantie décennale a révélé des désordres et pathologies affectant la solidité de l’ouvrage ou le rendant impropre à son usage premier ? Dans ce cas, vous pouvez tout d’abord essayer de régler l’affaire à l’amiable en contactant directement votre prestataire. Effectivement, celui-ci peut s’engager à effectuer les réparations nécessaires de son plein gré.

En revanche, si ce dernier se montre de mauvaise volonté, n’hésitez pas à initier une action en justice avant la fin de la garantie décennale. Armé de votre audit fin de garantie décennale, vous pourrez alors obtenir gain de cause.